top of page
Rechercher

La banque du Canada garde les taux constants pour la deuxième fois!

Le 12 avril 2023, la Banque du Canada (BdC) a annoncé qu'elle maintiendra le taux d'intérêt à 4,5 %, marquant ainsi la seconde réunion sans changement. Bien que cette décision était largement attendue par les économistes et les analystes, elle revêt une importance dans le contexte des récents efforts visant à maîtriser l'inflation.


L'inflation a été une préoccupation pour les décideurs politiques et les consommateurs, et la Banque du Canada travaille pour la maîtriser. La décision de maintenir les taux d'intérêt stables fait partie de cet effort, et la Banque du Canada s'attend à ce que l'inflation se stabilise dans les prochains mois. Elle a fixé un objectif d'inflation compris entre 1 % et 3 %, et est confiante que l'inflation tombera en dessous de la limite supérieure de cette fourchette vers juin ou juillet, et en dessous de 2 % vers la fin de 2024.

L'économie canadienne s'est ralentie au cours des 12 derniers mois. Cependant, la BdC a revu à la hausse sa prévision de croissance de l'économie canadienne à 1,4 %. Ainsi, elle aurait atteint son objectif de maîtrise de l'inflation sans créer une récession profonde. Cependant, il ne faut pas s'attendre à une baisse des taux variables avant au moins la fin de l'année, voire l'année prochaine. Ils veulent s'assurer que l'inflation ne reviendra pas. La prochaine réunion aura lieu le 7 juin.


Pour votre prêt hypothécaire, c'est une bonne nouvelle. Il n'y a pas de changement. Si vous avez une préapprobation, vous êtes plus susceptible d'obtenir un taux fixe qu'un taux variable, donc il n'y a pas de changement pour le montant de votre qualification non plus. Une autre bonne nouvelle pour les détenteurs de taux variables est que les taux fixes ont beaucoup baissé depuis la dernière réunion. Il y a donc un bon potentiel pour ceux qui souhaitent passer d'un taux variable à un taux fixe. La seule exception est la Banque Scotia qui maintient obstinément des taux plus élevés. Cependant, avant de procéder, je vous recommande vivement de me contacter pour discuter de ce changement.



Pour ceux qui prévoient d'acheter, je suggère de commencer plus tôt que plus tard. Les taux fixes ont baissé depuis un certain temps maintenant, ce qui se traduit par un marché qui a atteint son creux. Les ventes et les prix ont commencé à augmenter. L'inventaire (nombre de biens à vendre) se resserre, ce qui signifie que pour certains niveaux de prix et certaines localités, nous commençons à voir plusieurs acheteurs pour certains biens. À moins que les vendeurs ne rejoignent massivement le marché, nous devrions voir un marché sous pression haussière pour le reste de l'année.


Je reçois beaucoup de questions sur la crise bancaire de la Silicon Valley Bank (SVB), alors juste un mot rapide à ce sujet. Le système bancaire américain est très différent de celui du Canada. Il est vraiment improbable qu'une banque canadienne ait le même sort que la SVB. Tout d'abord, les banques canadiennes ne sont pas des banques locales, elles opèrent à travers tout le pays, et elles sont également beaucoup plus réglementées que les banques américaines. Les banques canadiennes ont une réserve de 200 milliards de dollars avec la BdC, donc elles ont accès à de l'argent liquide en cas de besoin. Pour le moment, il n'y a rien à craindre de ce côté de la frontière, et nous devrions profiter des bas taux d'intérêt que les troubles de la SVB ont créés.


Passez une excellente journée.


Cordialement,


Simon Bilodeau

Courtier hypothécaire

DLC-Négociateurs hypothécaires

604-828-9864

simon@refinancebc.ca


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page